le 12 juin, votez pour l’avenir de la droite avec Reconquête! et Éric Zemmour

Soutenez Bernard GERMAIN maintenant !

RECONQUÊTE! traite vos données à caractère personnel afin de procéder à votre inscription à sa lettre d’actualité et de vous faire parvenir ladite lettre, qui est susceptible d’inclure des éléments de prospection politique. Vous disposez d’un droit d’accès, d’effacement, de rectification et d’opposition sur vos données personnelles. Afin d’exercer ces droits et d’en savoir plus sur le traitement de vos données à caractère personnel, nous vous invitons à consulter notre Politique de confidentialité.

L'édito

Il faut reconquérir la France !

Une incroyable escroquerie électorale vient de se dérouler : la réélection d’Emmanuel Macron à la présidence de la République.

Alors qu’il aurait dû être battu, sa réélection lors du second tour a eu lieu grâce aux votes de la « gauche » notamment le PS, le PC, EELV (verts) et surtout la France Insoumise (LFI) de Mélenchon, sans oublier les votes de la droite « républicaine » (LR), en justifiant tous ces votes par une campagne délirante contre le « fascisme » qui menacerait notre pays.

Or aucun des partis accusés d’être « fascistes » ne l’est (Reconquête !, le RN et Debout la France) puisqu’ils sont pour la démocratie, la République et respectent tous les trois le résultat du suffrage universel.

D’ailleurs, si ces partis étaient vraiment fascistes, pourquoi les partis de gauche et ceux qui soutiennent Macron, ne demandent-ils pas leur interdiction pure et simple au lieu mener une campagne dont le seul but est de salir et discréditer les défenseurs de la France ?

En vérité, l’intérêt de cette campagne contre le « fascisme » est qu’elle a permis d’éviter de débattre des problèmes que Reconquête ! a mis sur la table durant la campagne présidentielle. En effet, les « bien pensants » refusent le dialogue sur les problèmes posés par « l’extrême droite », ils se limitent à la combattre, se qualifiant de « résistants ».

Reste que les dits problèmes posés sont toujours là, après la présidentielle, et que les français le voient chaque jour un peu plus.

-  L’insécurité est partout et gagne du terrain, même en Bretagne alors que jusqu’à un passé assez récent ces problèmes étaient réservés aux banlieues des grandes villes.

- Le pouvoir d’achat des français s’effondre ces derniers temps, particulièrement avec l’explosion du prix de l’énergie, mais aussi avec ceux des produits courants de consommation.

- De nombreuses mesures anti sociales sont en préparation et frapperont certainement nos concitoyens dès cet été, en tout cas cet automne. Ainsi en est-il du futur plan d’austérité qui s’imposera inévitablement pour rembourser le « quoi qu’il en coûte » de Macron.

- Nos campagnes sont envahies d’éoliennes et de structures de méthanisation qui défigurent et polluent nos contrées tout en ruinant la valeur des biens immobiliers et les activités liées au tourisme. Comme le parc éolien en baie de St-Brieuc ou encore les nombreux projets de méthanisation en cours ou en préparation.

- Quant aux services publics, ils se font toujours plus rares dans nos provinces, créant des conditions de vie de plus en plus compliquées pour les populations qui y vivent.

Et enfin, il y a le problème majeur soulevé par la campagne d’Eric Zemmour : l’immigration incontrôlée et l’identité de la France qui est menacée de ce fait.

En Bretagne, nous ne vivons certes pas ce problème comme ceux qui habitent dans les grandes villes. Il n’empêche, plusieurs agglomérations bretonnes sont déjà touchées. Les années à venir ne feront que renforcer ce phénomène, dont nombre de citoyens de nos villes et campagnes bretonnes ne mesurent pas encore les dangers ou refusent de les voir.

Si cette immigration incontrôlée n’est pas stoppée, notre identité, notre culture, nos coutumes et notre mode de vie à la française se trouveront gravement remis en cause.

Si ce devait être le cas, même notre identité bretonne, nos coutumes et les particularités de notre région ne tarderaient pas à subir le même sort.

Tout doit donc être fait pour empêcher cela. Reconquête! y travaille inlassablement.

Tous ceux qui ont contribué à la réélection d’Emmanuel Macron et qui portent la responsabilité de cette situation catastrophique de notre pays, ont fait ce qu’il fallait pour empêcher un vrai débat d’avoir lieu sur ces thèmes durant l’élection présidentielle. Ils avaient tous intérêt à faire silence sur ces éléments.

La campagne des législatives sera pour nous, Reconquête !, l’occasion de mettre en débat tous ces sujets avec nos concitoyens.

Notre combat est le combat pour reconquérir la France, afin de la sauver.

Le 12 Juin, votez Reconquête!, ... votez pour sauver la France.

VIVE LA FRANCE !

 

Bernard GERMAIN, votre candidat

J'ai besoin de vous

SOUTENIR Faire un don